Le Conseil d’Etat met un léger frein au déplacement de la Chrysalide

Le Gouvernement neuchâtelois estime que le déménagement de la structure au sein des soins aigus ...
Le Conseil d’Etat met un léger frein au déplacement de la Chrysalide

Le Gouvernement neuchâtelois estime que le déménagement de la structure au sein des soins aigus de l’HNe est précipité. Il demande des garanties avant de valider ce changement

La Chrysalide. La Chrysalide.

Le Conseil d’État neuchâtelois n’est pas contre un déplacement de l’unité de soins palliatifs La Chrysalide dans le site de soins aigus de l’hôpital de La Chaux-de-Fonds. Toutefois, le Gouvernement juge dans un communiqué publié jeudi que ce déménagement décidé par l’HNe est prématuré. L’Exécutif souhaite obtenir des garanties concernant l’organisation et la reconnaissance de cette unité de soins. Le Conseil d’État veut également attendre l’issue des travaux parlementaires sur l’organisation hospitalière avant de confirmer son accord à un tel déplacement.

En juin dernier, le Conseil d’administration de l’HNE a sollicité l’autorisation de déplacer l’unité de soins palliatifs La Chrysalide sur le site de soins aigus de La Chaux-de-Fonds. Ce déménagement est motivé notamment par les coûts de fonctionnement de l’unité de soins et les normes de sécurité.

 La décision définitive concernant la localisation de La Chrysalide sera prise au cours des premiers mois de l’année prochaine. Le déménagement pourrait le cas échéant intervenir d’ici début 2020. /comm-jha

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus