Le POP veut garantir la formation jusqu’à 18 ans

Le POP neuchâtelois tire la sonnette d’alarme. Selon une étude de l’OFS, seul 87 % des élèves ...
Le POP veut garantir la formation jusqu’à 18 ans

Le POP neuchâtelois tire la sonnette d’alarme. Selon une étude de l’OFS, seul 87 % des élèves du canton sont titulaires d’un diplôme à la fin du secondaire 2. Le parti propose un projet de loi pour augmenter ce taux

Le parti ne veut pas que certains jeunes se retrouve sur le carreau à la sortie de l'école obligatoire. Le parti ne veut pas que certains jeunes se retrouve sur le carreau à la sortie de l'école obligatoire.

Le POP neuchâtelois ne veut pas que les mineurs se retrouvent sans projet d’avenir. Le parti de gauche lance donc un projet de loi pour inscrire dans la constitution que la formation soit obligatoire pour tous jusqu’à 18 ans. Actuellement, selon une étude de l’OFS, seuls 87 % des élèves neuchâtelois sont titulaire d’un diplôme à la fin du secondaire 2.

Selon le parti, le texte ne veut pas aller contre l’apprentissage dual, mais il s’agit surtout de ne pas laisser certains élèves sur le carreau. Toutefois, le POP avance qu’il y a une stagnation des places d’apprentissages alors que le Canton ferme de nombreuses classes. Par exemple, plusieurs filières ont été restreintes comme la maturité commerciale qui est passée de 15 classes en 2008 à 5 en 2018 dans le but de favoriser l’apprentissage dual.

Pour le Conseil d’Etat, la solution trouvée par le POP n’est pas la bonne. Le Gouvernement souhaite continuer à privilégier la formation duale et continue au contraire de la scolarité traditionnelle.

En conclusion, si ce projet n’est pas accepté par le Grand Conseil, le parti propose de lancer une initiative populaire. À noter qu'à Genève, un projet similaire a été accepté récemment par l’ensemble des partis du Grand Conseil. /jha



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus