Le personnel soignant de l’HNe tire la sonnette d’alarme

Les médecins et soignants de l’Hôpital neuchâtelois sont très inquiets. Dans une lettre ouverte ...
Le personnel soignant de l’HNe tire la sonnette d’alarme

Les médecins et soignants de l’Hôpital neuchâtelois sont très inquiets. Dans une lettre ouverte à l’intention des députés du Grand Conseil, ils s’alarment des propositions du Conseil d’Etat pour satisfaire l’initiative « H+H »

HNe, Hôpital neuchâtelois, Pourtalès Le rapport H+H est alarmant pour Hôpital neuchâtelois.

Il y a urgence. Les médecins et soignants cadres de l’Hôpital neuchâtelois (HNe) sont alarmés par la réponse du Conseil d’Etat à l’initiative « Pour deux hôpitaux sûrs, autonomes et complémentaires ». Après avoir pris connaissance du rapport de l’exécutif neuchâtelois, ils sont près de 150 à exprimer leurs craintes dans une lettre ouverte à l’intention des députés du Grand Conseil.

Selon les signataires, le rapport « démontre avec clarté que les promesses faites par les initiants n’étaient pas réalistes ». Sa mise en œuvre va impliquer « une dilution des compétences et une perte d’attractivité, donc des difficultés de recrutement ». Cela promet une diminution globale de la qualité des soins, selon le corps médical de l'HNe.

Interrogé sur la question, Vincent Della Santa, médecin-chef du département des urgences de l’HNe et l’un des signataires, assure que deux sites hospitaliers autonomes et complémentaires dans le canton de Neuchâtel n’est pas une situation viable :

Le Conseil communal de la Ville de Neuchâtel s’est également exprimé mercredi sur le rapport du Conseil d’Etat. Il s’est dit « circonspect » par la solution proposée par l’exécutif cantonal, dont il qualifie la mise en œuvre d’ambitieuse et risquée. /dsa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus