Un centre pour les jeunes en souffrance scolaire

Des spécialistes réunis sous un même toit à Peseux, afin de mieux prendre en charge les enfants ...
Un centre pour les jeunes en souffrance scolaire

Des spécialistes réunis sous un même toit à Peseux, afin de mieux prendre en charge les enfants et adolescents qui rencontrent des troubles de l'apprentissage

Nicole Binggeli (à gauche), présidente de Adoptons-nous, et Isabelle Brun, présidente de CIMESS. Nicole Binggeli (à gauche), présidente de Adoptons-nous, et Isabelle Brun, présidente de CIMESS.

Améliorer la prise en charge des jeunes qui rencontrent des difficultés à l'école. C'est l'objectif du Centre inter et multidisciplinaire pour enfants et adolescents en souffrance scolaire (CIMESS), qui ouvrira ses portes le 5 mars à Peseux, rue de Neuchâtel 39. Cette structure privée comprend notamment une pédiatre, des ergothérapeutes, des orthophonistes, des psychologues, des enseignantes spécialisées, des coaches scolaires et une art-thérapeute.


Le centre est géré par l'association CIMESS, qui a créé depuis 2015 un réseau de professionnels autour des troubles de l'apprentissage  : dyslexie, dysphasie, dyscalculie, dyspraxie, trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), ou encore enfant à Haut potentiel (HP). L'association s'est créée pour limiter la lourdeur administrative à laquelle doivent faire face les parents  : multiples rendez-vous dans différents services, différents lieux, auprès de différents spécialistes, avec la contrainte de répéter toujours son histoire, de s'assurer du suivi des dossiers, etc. Le nouveau centre permettra aux parents de se rendre toujours dans un même lieu et de disposer d'une prise en charge multidisciplinaire et en réseau.


Centre d'adoption sous le même toit

La nouvelle structure de Peseux accueille également l'association Adoptons-Nous. Créée en 2006, elle propose un lieu d'échange, d'écoute, de soutien et de réflexion pour toute personne concernée par des ruptures de lien. Elle a tissé un réseau de professionnels pluridisciplinaires formés en attachement et traumas.


Adoptons-Nous aura désormais de véritables locaux, où accueillir les familles adoptantes, les jeunes et les spécialistes. L'association s'occupe également du suivi des familles d'accueil neuchâteloises qui hébergent des jeunes dans des situations délicates ou des requérants d'asile mineurs non accompagnés. Le canton est d'ailleurs constamment à la recherche de familles d'accueil. /mvr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus