Le défi « familles zéro déchet » est lancé à Val-de-Travers

Depuis quelques semaines, 18 familles de Val-de-Travers participent au défi « zéro déchet ...
Le défi « familles zéro déchet » est lancé à Val-de-Travers

Depuis quelques semaines, 18 familles vallonnières participent au défi « zéro déchet », épaulées par la Commune

Conseiller communal à Val-de-Travers, Yves Fatton présente le kit remis aux participants du défi familles zéro déchet. Conseiller communal à Val-de-Travers, Yves Fatton présente le kit remis aux participants du défi familles zéro déchet.

Diminuer drastiquement la quantité de déchets au sein d’un foyer, c’est l’objectif du défi « familles zéro déchet » lancé à Val-de-Travers. C’est une habitante, Cécile Jacot, qui s’est approchée de la Commune pour proposer ce projet. Elle-même applique depuis deux ans les préceptes de Béa Johnson, une Franco-Américaine qui vit aux États-Unis. L’idée est de changer ses habitudes pour faire baisser le poids de ses déchets sur une période d’un an.

Une soixantaine de personnes ont assisté à la soirée d’information organisée par la Commune de Val-de-Travers à la fin du mois de septembre. Au final, ce sont 18 familles qui ont accepté de relever le défi. Elles ont reçu un kit de départ comprenant divers produits, comme du savon de Marseille, du bicarbonate de soude, du percarbonate de sodium, des cristaux de soude et du vinaigre blanc. Un guide donne les recettes pour créer des produits ménagers destinés à remplacer ceux qui sont vendus dans les commerces. Il est aussi possible de fabriquer ses propres produits cosmétiques. Trier, faire du compost, acheter local, acheter en vrac, acheter d’occasion, remplacer les objets jetables par des objets réutilisables, réparer, partager, tels sont les conseils formulés pour se mettre au zéro déchet. Un premier atelier pratique a déjà été organisé pour les participants. D’autres rencontres sont prévues en 2018.

La famille de Cécile Jacot compte deux adultes et deux enfants. Grâce à tous ses efforts, elle a réduit ses déchets de façon spectaculaire. Le dernier sac-poubelle de 17 litres qu’elle a utilisé n’a été rempli qu’au bout de cinq semaines. Cécile Jacot achète tout ce qu’elle peut en vrac, et tourne le dos aux produits transformés. Les placards de sa cuisine contiennent essentiellement des bocaux et des boîtes. /msa

Le placard d'une famille qui participe au défi zéro déchet contient surtout des bocaux. Le placard d'une famille qui participe au défi zéro déchet contient surtout des bocaux.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus