125 ans de musique classique célébrés à La Chaux-de-Fonds

Les plus célèbres œuvres de musique classique trouvent un écho tout particulier depuis 125 ...
125 ans de musique classique célébrés à La Chaux-de-Fonds

La 125e saison de la Société de musique de La Chaux-de-Fonds sera inaugurée le 23 octobre. Une plaquette anniversaire sera aussi publiée pour marquer l’événement

 La salle de musique de La Chaux-de-Fonds (photo: archives)

Les plus célèbres œuvres de musique classique trouvent un écho tout particulier depuis 125 ans dans la Métropole horlogère. La Société de Musique de La Chaux-de-Fonds fêtera cet anniversaire comme il se doit, en accueillant entre le 23 octobre et le 4 mai 2018 plusieurs grandes pointures mondiales à la Salle de musique, à la salle Faller et au temple Allemand.

La Société de Musique a été fondée en 1893 par Georges-Albert Pantillon, dans le but de donner en ville de La Chaux-de-Fonds des concerts semblables à ceux organisés dans les grands centres. À l’origine donnés au temple Farel, alors nommé temple Indépendant, puis au théâtre de la Ville, les concerts de la Société de musique ont ensuite trouvé une place de choix dans la nouvelle Salle de musique inaugurée en 1955.

Plus récemment, cette organisation a fusionné en 2010 avec les Heures de musique du Conservatoire. Des concerts plus intimistes aujourd’hui concentrés dans la série dite parallèle, par opposition aux concerts du grand répertoire qui ont lieu à la Salle de musique.

 

Une année pas comme les autres

« Nous sommes très reconnaissants envers ceux qui se sont bagarrés pendant ce siècle pour faire en sorte que l’équipe actuelle ait la responsabilité de célébrer cet événement » a relevé jeudi devant la presse l’administrateur de la société Frédéric Eggimann.

Dans la programmation, figurent plusieurs grandes stars internationales, comme les frères Gautier et Renaud Capuçon, la violoniste Vilde Frang, ou encore le Trio Wanderer qui apprécient revenir parmi les boiseries de la salle chaux-de-fonnière.

Puis il y a aussi l’audacieux pianiste David Greilsammer qui aime briser les codes avec son jeune ensemble de la Geneva Camerata. Enfin, c’est une étoile montante de la scène internationale qui se produira en clôture de saison le printemps prochain. Le jeune pianiste coréen Seong-Jin Cho, 23 ans, lauréat du prestigieux prix Chopin de Varsovie en 2015, se produira le 4 mai.

À noter encore qu’une plaquette, regroupant photos, extraits audio des 25 dernières années et anecdotes, sera publiée dans le cadre de cet anniversaire. /lre


Actualisé le

 

Actualités suivantes