Gens du voyage : le gouvernement exige leur départ

Le Conseil d’Etat neuchâtelois exige le départ des gens du voyage installés à Milvignes. Depuis ...
Gens du voyage : le gouvernement exige leur départ

Un groupe gens du voyage s'est installé depuis plus de dix jours à Colombier. Un groupe gens du voyage s'est installé depuis plus de dix jours à Colombier.

Le Conseil d’Etat neuchâtelois exige le départ des gens du voyage installés à Milvignes. Depuis le 17 avril, un groupe a pris ses quartiers sur l'aire de stationnement de La Brena, un site qui appartient à l'État. Il leur a immédiatement été notifié le refus d'un accueil prolongé.

Le gouvernement leur avait d’abord fixé un délai au jeudi 21 avril. L’échéance a ensuite été repoussée à ce lundi afin de permettre aux gens du voyage de trouver une alternative hors canton ou avec un propriétaire privé.

En l'absence de solution, le Conseil d'État confirme son exigence : le départ de ce groupe venu de France voisine. La Police neuchâteloise est appelée à mettre cette décision en application.

En décembre 2015, le Conseil d'État avait décidé de ne plus mettre à disposition d’aire de transit en 2016. Le gouvernement avait été confronté à des comportements inadéquats sur le site de Pré-Raguel, à la Vue des Alpes. Il avait alors déclaré vouloir trouver une solution pérenne dans le courant de l’année 2016. /aju-comm


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus