« Il faudra être intelligent pour rester dans le match »

La Suisse joue sa qualification pour les 8es de finale de la Coupe du monde de football vendredi ...
« Il faudra être intelligent pour rester dans le match »

La Suisse joue sa qualification pour les 8es de finale de la Coupe du monde de football vendredi soir contre la Serbie. Analyse d’avant-match avec notre journaliste Jean-Paul Picci

Selon notre journaliste Jean-Paul Picci, la Suisse devra faire face à une solide attaque serbe. Selon notre journaliste Jean-Paul Picci, la Suisse devra faire face à une solide attaque serbe.

Duel décisif pour la Suisse face à la Serbie. L’équipe nationale joue sa place en 8e de finale de la Coupe du monde de football vendredi à 20h. Si les joueurs de Murat Yakin l’emportent, ils poursuivront leur aventure au Qatar. Un match nul pourrait même leur suffire si le Cameroun ne bat pas le Brésil.

Selon notre journaliste Jean-Paul Picci, la Suisse devra faire face à une solide attaque serbe. Elle pourra toutefois compter sur ses qualités défensives et son mental. Le piège à éviter : entrer dans le jeu des Serbes qui pourraient peut-être jouer la carte de l’intimidation ou de la provocation. « Il faudra être intelligent pour bien rester dans le match », a souligné Jean-Paul Picci dans notre Matinale vendredi :

/jpp-ara


Actualités suivantes

Articles les plus lus