Igor Djuric : « Je suis déçu de la Serbie »

L’helvetico-serbe, ancien joueur de Neuchâtel Xamax, livre son regard avant le match de Coupe ...
Igor Djuric : « Je suis déçu de la Serbie »

L’helvetico-serbe, ancien joueur de Neuchâtel Xamax, livre son regard avant le match de Coupe du monde entre la Suisse et la Serbie

Qui de mieux placé qu’Igor Djuric pour évoquer le duel entre la Suisse et la Serbie ?  Qui de mieux placé qu’Igor Djuric pour évoquer le duel entre la Suisse et la Serbie ? 

« Je m’attends à un joli match, ouvert et sans calcul ». Qui de mieux placé qu’Igor Djuric pour évoquer le duel entre la Suisse et la Serbie ? Né au Tessin, mais d’origine serbe, l’ancien défenseur central de Neuchâtel Xamax s’est prêté au jeu de l’interview avant cette rencontre décisive pour l’accession aux huitièmes de finale de la Coupe du monde. Celui qui vient de ranger ses crampons après une demi-saison du côté d’Echallens en 1re Ligue, parle « d’un match chaud à regarder » entre sa famille serbe et lui qui a grandi en Suisse et porté le maillot helvétique en juniors.


« La Serbie doit jouer all-in »

La Serbie « n’a plus rien à perdre », estime Igor Djuric. « Mais elle encaisse trop de buts ». Lors de ses deux premiers matches dans ce Mondial, contre le Brésil et le Cameroun, elle a concédé cinq buts. « La défense, c’est clairement le point faible, mais cela dure depuis des années, depuis qu’il n’y a plus Vidic derrière », souligne le Tessinois qui se dit « déçu de ce début de championnat du monde réalisé par la Serbie. C’est une équipe jeune, mais avec 6-7 joueurs qui ont gagné la Coupe du monde des moins de 20 ans ».

« La Suisse ne doit pas calculer »

La Suisse, au contraire de la Serbie, a affiché une belle solidité avec qu’un seul but encaissé en deux rencontres dans ce Mondial. Pour Igor Djuric, la Nati « a une défense très très forte » et peut compter sur un axe central de haut niveau avec Nico Elvedi, Manuel Akanji. À ses yeux, ce dernier « figure parmi les 10-15 meilleurs défenseurs centraux au monde. Et quand tu vois que sur le banc il y a encore Fabian Schär titulaire en Première League anglaise, la défense est un vrai point fort de l’équipe de Suisse ».

Et si offensivement c’est moins efficace, avec un seul but en deux matches, Igor Djuric estime que la tactique mise en place par le sélectionneur Murat Yakin est la bonne avec une équipe bien en place. « Quand je lis ou j’entends que la Suisse était trop défensive, je ne suis pas d’accord. Contre le Brésil, tu ne peux pas ouvrir les portes, tu devais jouer comme ça ».

Pour conclure, Igor Djuric pense « que la Suisse doit jouer comme d’habitude et qu’avec son expérience des grandes compétitions, elle est prête ».

/jpp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus