Charlie vendu en un éclair à Neuchâtel

Beaucoup de déçus dans les kiosques de la région jeudi matin. De nombreux clients cherchaient ...
Charlie vendu en un éclair à Neuchâtel

Au Trésor à Neuchâtel, seulement six exemplaires ont été livrés par Naville Presse. Au Trésor à Neuchâtel, seulement six exemplaires ont été livrés par Naville Presse.

Beaucoup de déçus dans les kiosques de la région jeudi matin. De nombreux clients cherchaient à obtenir un Charlie Hebdo, un peu plus d’une semaine après l’attentat qui a décimé la rédaction.

Naville Presse, qui gère la distribution en Suisse romande, a commandé 10'000 exemplaires à l'imprimeur, contre 750 en temps normal. En milieu de matinée, les kiosques neuchâtelois étaient déjà en rupture de stock. Il faut dire que beaucoup n’avaient pas obtenu le nombre escompté. À la rue du Seyon, le commerce en a reçu onze. Au Trésor, seulement six exemplaires ont été livrés. Le patron en espérait au moins une vingtaine. Il avait pris note de près de 80 réservations, sans garantir un exemplaire aux clients. Pas mieux dans un des deux points de vente de la gare : seulement cinq Charlie Hebdo ont été mis en vente.

Les déçus peuvent encore garder espoir : Charlie Hebdo a été imprimé à 5 millions d’exemplaires. Naville Presse espère pouvoir offrir une deuxième livraison aux kiosques romands ces prochains jours.

 

Vigousse suit le mouvement

Le drame de Charlie Hebdo suscite une vague de sympathie pour la presse satirique en général. En France, l’édition de mercredi dernier du Canard enchaîné a été réimprimée à plus de 350'000 exemplaires. En Suisse romande, Vigousse a aussi prévu un tirage augmenté. L’hebdomadaire satirique a prévu d’imprimer 2'000 exemplaires supplémentaires. Le nombre d’abonnements a également explosé, avec quelque 500 demandes enregistrées ces derniers jours.

Cet intérêt soudain pour la presse satirique ne va pas forcément s’inscrire dans le long terme. Jean-Luc Wenger, journaliste à Vigousse, en est bien conscient : « On se bat davantage pour une cause. Cet événement nous aura permis d'exister un peu plus dans l'imaginaire des gens. » /aju-sco


Actualisé le

Actualités suivantes