Charlie est en marche

Près d'un million de personnes sont rassemblées ce dimanche à Paris pour rendre hommage aux ...
Charlie est en marche

Avant de se rendre à Paris, le jeune Neuchâtelois a séjourné trois mois chez son oncle à Cormondrèche. Paris est sous haute surveillance.

Près d'un million de personnes sont rassemblées ce dimanche à Paris pour rendre hommage aux victimes des attentats qui ont secoué la France depuis mercredi. Elles défilent de la Place de la République à la Place des Nations.

Le président français François Hollande et les dirigeants d'une cinquantaine de pays étrangers, dont la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga, se sont joints à cette marche contre le terrorisme. Trois trajets sont prévus entre la Place de la République et la Nation en passant par le siège de Charlie Hebdo dans le 11e arrondissement.


Netanyahu à quelques mètres d'Abbas

Les familles des dix-sept victimes des attentats jihadistes cette semaine en France ont ouvert un premier cortège, qui a été rejoint par celui formé par une cinquantaine de dirigeants étrangers aux côtés du président François Hollande et de nombreuses personnalités politiques françaises.
Le Palestinien Mahmoud Abbas marchait à quelques mètres de l'Israélien Benjamin Netanyahu.

Tous les dirigeants présentaient une mine grave et avançaient en rangs très serrés. Simonetta Sommaruga se trouvait en première ligne, aux côtés de l'Italien Matteo Renzi, de l'Ukrainien Petro Porochenko et non loin de Mahmoud Abbas.

Une minute de silence a ensuite été observée avant que le chef d'Etat français salue un par un la plupart de ses homologues et chefs de gouvernement invités.
François Hollande s'est ensuite dirigé vers les familles et proches des victimes et des membres de Charlie Hebdo, avec qui il a discuté. /ats-abo

 


Actualisé le

Articles les plus lus