Un dictionnaire qui entre dans l'histoire

Vingt-cinq ans pour écrire 36'000 articles en trois langues. L’aventure du Dictionnaire historique ...
Un dictionnaire qui entre dans l'histoire

 Le Dictionnaire historique de la Suisse. Photo de Ludovic Péron (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0).

Vingt-cinq ans pour écrire 36'000 articles en trois langues. L’aventure du Dictionnaire historique de la Suisse (DHS) est terminée. Le treizième et dernier tome est disponible en librairie.

De nombreux Neuchâtelois ont participé à l’élaboration de ce mastodonte, à commencer par l'éditeur de la version française, Gilles Attinger à Hauterive. Le professeur d'histoire à l'Université de Neuchâtel, Laurent Tissot, est membre du Conseil de fondation du DHS et a écrit plusieurs articles.

Même si ce dictionnaire est avant tout utilisé par des spécialistes, Laurent Tissot est convaincu qu'il peut aussi intéresser le grand public. Les 13 tomes permettent notamment d'en savoir plus sur des communes, des villages ou des personnalités.

Une version électronique du Dictionnaire historique de la Suisse est disponible sur Internet et va continuer d’évoluer ces prochaines années. Laurent Tissot reconnaît que la version en ligne est bien plus utilisée que la version papier et que les treize tomes vont devenir rapidement obsolètes même s'ils proposent beaucoup d'illustrations. Pour Laurent Tissot, le Dictionnaire historique de la Suisse sera bientôt pris lui-même comme un objet historique, pour comprendre comment on concevait un dictionnaire à la fin du 20e siècle. /mvr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus