Les jeunes disent YES à l'entreprenariat

Créer une entreprise dans le cadre d’un travail de maturité, c’est ce qui a été proposé à des ...
Les jeunes disent YES à l'entreprenariat

YES Les élèves de la mini-entreprise FlashBack ont trouvé une nouvelle utilité aux vinyles.

Créer une entreprise dans le cadre d’un travail de maturité, c’est ce qui a été proposé à des élèves du Lycée Jean-Piaget à Neuchâtel.

Ce projet du nom de Young Entreprise Switzerland, ou plus simplement YES, est présent depuis une dizaine d'années en Suisse alémanique. C'est la première fois qu'une école romande y participe. L'objectif est de faire découvrir à des jeunes le monde de l’entreprenariat.

Les deux groupes de six élèves ont dû tout d'abord inventer un produit, avant de le commercialiser. Chacun des élèves ayant une tâche bien définie, du CEO au responsable des finances en passant par le chef marketing.

Ce mardi matin, c'est devant un grand nombre d'invités du monde politique, économique et éducatif du canton, que les deux mini-entreprises ont présenté leur projet dans le but également de récolter des fonds pour leur développement sous forme d'actionnariat.

La première mini-entreprise du nom de Phötr-in a eu l'idée d'inventer des pochettes à Smartphone personnalisables, en feutrine, qui se suspendent autour du câble durant la recharge. La deuxième, du nom de FlashBack, recycle de vieux vinyles pour en faire des panneaux pense-bêtes.

Les élèves ont jusqu'à la fin de l'année scolaire pour développer leur entreprise et commercialiser leur produit. Une fois cette échéance atteinte, ils pourront selon leur envie continuer de faire vivre leur entreprise dans un cadre privé. /rgi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus