Passation de pouvoir aux Archives de la vie ordinaire

Les Archives de la vie ordinaire (AVO) changent de tête à Neuchâtel. L’historien Jacques ...
Passation de pouvoir aux Archives de la vie ordinaire

De gauche à droite : la conservatrice en second Marie-Paule Droz, la présidente de l'AVO Antoinette Béguin, le nouveau conservateur Jaques Ramseyer et la fondatrice de l'association Jacqueline Rossier. De gauche à droite : la conservatrice en second Marie-Paule Droz, la présidente de l'AVO Antoinette Béguin, le nouveau conservateur Jacques Ramseyer et la fondatrice de l'association Jacqueline Rossier.

Les Archives de la vie ordinaire (AVO) changent de tête à Neuchâtel. L’historien Jacques Ramseyer succède à Jacqueline Rossier à la tête de l’association. Il sera secondé par une autre historienne Marie-Paule Droz.

L’AVO archive des documents tels que des journaux intimes, correspondances ou écrits personnels dans le but de sauvegarder le passé d'anonymes neuchâtelois.

Jacqueline Rossier a créé l’association avec Jean-Pierre Jelmini en février 2003. Elle en était la conservatrice depuis ses débuts, soit depuis onze ans. Durant cette période, ce ne sont pas moins de 90 fonds qui sont venus garnir les armoires de l’AVO. Jacqueline Rossier décide donc de se retirer, mais pas par lassitude. Elle souhaite donner un souffle nouveau à l’association.

L’AVO organise une journée portes ouvertes avec plusieurs activités, le samedi 4 octobre dans ses locaux de la rue Pierre-à-Mazel à Neuchâtel. Au programme : lectures, musique et diffusion de film. /jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus