Frédéric Hainard condamné

Quarante jours amende à 100 francs avec sursis pendant deux ans : le Tribunal de police de Neuchâtel reconnait Frédéric Hainard coupable de contraintes, faux dans les titres et abus d’autorité. Une partie des chefs d’accusation ont été abandonnés en raison du doute qui doit profiter à l'accusé.

Le Ministère public demandait 90 jours amende avec sursis. La défense plaidait l'acquittement. Les parties ont 20 jours pour faire recours. L'avocat de Frédéric Hainard ne s'est pas prononcé quant à un éventuel recours. Il doit s'entretenir avec son client et attend les considérants écrits.

Ce verdict tombe à quelques jours d’un autre procès qui se tient dès lundi devant le Tribunal pénal fédéral à Bellinzone. Frédéric Hainard est prévenu de violation de la souveraineté territoriale étrangère et d’abus d'autorité lorsqu’il était employé au Ministère public de la Confédération. /sma


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus