Peine confirmée pour l’homme qui avait poignardé un intrus

La justice se penche à nouveau sur la bagarre qui avait mal tourné en juin 2013 à La Chaux-de-Fonds ...
Peine confirmée pour l’homme qui avait poignardé un intrus

La justice se penche à nouveau sur la bagarre qui avait mal tourné en juin 2013 à La Chaux-de-Fonds. Un homme en avait poignardé un autre dans un appartement de la rue Numa-Droz. Il a été condamné à 4 ans de prison ferme par le Tribunal criminel, mais avait décidé de faire recours contre ce verdict.

La Cour pénale a réexaminé l’affaire mercredi matin, et elle est arrivé à la même conclusion que les premiers juges : l’homme est coupable de tentative de meurtre par dol éventuel.


Trois coups de couteau défensifs

Le soir du 11 juin 2013, l’accusé est fortement imbibé d’alcool dans son appartement, lorsqu’il entend frapper à la porte. Il ouvre et se retrouve face à une connaissance tout aussi alcoolisée qui souhaite récupérer des affaires. L’accusé tente alors de refermer la porte, mais l’autre homme le fait tomber par terre et pénètre dans le logement. L’accusé se relève, s’empare d’un couteau et poignarde l’intrus. Deux coups atteignent les épaules et le troisième perfore le foie.

La Cour pénale tout comme le Tribunal Criminel reconnaissent qu’il s’agissait d’un acte de légitime défense, face à un homme agressif qui s’est introduit dans l’appartement. Mais les juges estiment qu’en poignardant l’intrus trois fois avec force, l’accusé avait conscience qu’il risquait de causer sa mort et s’accommodait de ce danger.


Plus que des lésions corporelles graves

C’est pourquoi la Cour pénale reconnaît l'homme coupable de tentative de meurtre avec dol éventuel, alors que l’avocat plaidait pour ne retenir que des lésions corporelles graves. L’accusé nie son implication dans le drame. Il affirme avoir perdu connaissance lorsque l’autre la poussé et tout ignorer des coups de couteau.

A l’issue du verdict de la Cour pénale, il est retourné derrière les barreaux pour continuer de purger sa peine de 4 ans. Les différentes parties peuvent encore faire recours au Tribunal fédéral. /mvr


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus