Neuchâtel entre en matière pour les enfants placés

Le Canton de Neuchâtel est disposé à contribuer au fonds de solidarité destiné aux enfants ...
Neuchâtel entre en matière pour les enfants placés

Le Canton de Neuchâtel est disposé à contribuer au fonds de solidarité destiné aux enfants placés. Selon les montants articulés jusqu'à présent, Neuchâtel est appelé à verser idéalement 120'000 francs. Toutefois, des discussions doivent encore être menées à l’échelle intercantonale pour chiffrer précisément l’aide qui sera apportée.

Ce fonds est destiné aux victimes de mesures de coercition. Durant plusieurs décennies et jusque dans les années 80, des enfants ont été placés de force en Suisse dans des familles d'accueil notamment. Certains ont subi des violences physiques, psychiques ou sexuelles. Des jeunes femmes ont par exemple été contraintes d’avorter.

La Confédération a lancé une série de mesures pour tenter de réparer ces préjudices, parmi lesquelles la réalisation d’une étude scientifique et l’instauration de ce fonds de solidarité. /sbe


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus