La réinsertion par la couture

Des personnes qui émargent à l’aide sociale mais qui veulent s’en sortir. C’est le profil de ...
La réinsertion par la couture

Anne-Christine Gertsch, la formatrice de l'atelier de couture, entourée des deux actuelles participantes. Anne-Christine Gertsch, la formatrice de l'atelier de couture, entourée des deux actuelles participantes.

Des personnes qui émargent à l’aide sociale mais qui veulent s’en sortir. C’est le profil de ceux qui suivent une formation proposée par Pédalo-gie. L’association qui s’est créée au Val-de-Travers il y a quelques mois vise à favoriser l’intégration dans la société et sur le marché du travail.

Pour l’instant, deux ateliers existent. Des hommes se familiarisent avec le secteur du bâtiment. Et deux dames viennent de commencer un atelier de couture. Ils sont tous encadrés et suivent des séances d’appui individuelles et de groupe.

Markus Wider, à la tête de l’association, est spécialiste du travail social. Il a déjà fondé des structures de réinsertion professionnelle qui ont fait leurs preuves en Argovie. Pour démarrer, il assure lui-même le financement des ateliers. Certains travaux réalisés sur demande par les personnes en contrat d’insertion vont être facturés aux clients. Et Markus Wider compte aussi sur une aide publique. /msa


Actualisé le

 

Actualités suivantes