Des mesures d’austérité qui font grincer des dents

Les mesures d’austérité prévues par le Conseil d’Etat neuchâtelois dans son budget 2014 fâchent ...
Des mesures d’austérité qui font grincer des dents

Associations, syndicats et partis de gauche sont déterminés à manifester. Associations, syndicats et partis de gauche sont déterminés à manifester.

Les mesures d’austérité prévues par le Conseil d’Etat neuchâtelois dans son budget 2014 fâchent la gauche. Associations, syndicats et partis politiques dénoncent des coupes trop larges dans le social et la santé. Ils se réunissent dans une Coordination cantonale contre la crise, et annoncent une grande manifestation samedi 16 novembre à La Chaux-de-Fonds.

Les syndicats demandent au gouvernement de se rassoir à la table des négociations. Ils l’appellent à revenir sur sa décision de geler les échelons de salaires de la CCT santé 21 pour les années 2014 et 2015. C’est en rendant la profession d’infirmière attractive que nous pourrons remédier à une pénurie annoncée de personnel soignant, affirme l’Association suisse des infirmières.

Les syndicats s’opposent également à la hausse de l’âge de la retraite des policiers. Ces derniers ont pris des mesures de grève depuis une semaine.

De son côté, l’Association de défense des chômeurs rappelle au Conseil d’Etat que ce n’est pas en coupant dans l’aide sociale qu’on permettra aux personnes en difficulté de sortir de la précarité.

Les partis politiques de gauche, dont le PS, exigent notamment de véritables mesures de réinsertion professionnelle. Surtout, ils espèrent que celles proposées par le gouvernement dans le budget 2014 ne seront pas rabotées par le parlement.

Le Grand Conseil l’examine le 2 décembre. A cette occasion, la Coordination cantonale contre la crise appelle à une deuxième manifestation, au château de Neuchâtel cette fois. /aju


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus