Gaz de schiste : vers une interdiction

Le Grand Conseil se soucie de la sécurité des Neuchâtelois. Il a demandé mercredi au gouvernement ...
Gaz de schiste : vers une interdiction

C'est sur cette parcelle de Noiraigue qu'un forage gazier est envisagé. Mais la recherche de gaz de schiste ne pourra y être réalisée, comme partout ailleurs dans le canton. C'est sur cette parcelle de Noiraigue qu'un forage gazier est envisagé. Mais la recherche de gaz de schiste ne pourra probablement pas y être réalisée, comme partout ailleurs dans le canton.

Le Grand Conseil se soucie de la sécurité des Neuchâtelois. Il a demandé mercredi au gouvernement d'interdire la prospection de gaz de schiste dans le canton.

Le parlement a validé deux instruments pour encadrer la recherche d'hydrocarbures dans le sous-sol de la région, notamment à Noiraigue. Il s'est d'abord prononcé favorablement sur un moratoire sur les recherches actuelles sur le gaz de schiste. Le Grand Conseil a ensuite validé une initiative communale de la commune de Val-de-Travers.

Le Conseil d'Etat devra faire une proposition au parlement. Cela pourrait passer par une modification de la Loi sur les mines et carrières. Le chef du Département du développement territorial et de l'environnement n'a pas fourni de délai pour apporter ce changement législatif. Mais Yvan Perrin l'assure : la modification de la loi sera rapidement au menu du Grand Conseil.

Le postulat est moins contraignant que l'initiative communale : le moratoire peut être levé par le Conseil d'Etat en cas d'avancées dans les méthode de recherche de gaz de schiste. L'initiative communale est plus stricte : elle interdit la prospection et l'exploitation de gaz de schiste. L'interdiction ne pourrait être levée que par le parlement. Le décret que le gouvernement présentera devra respecter l'initiative.

 

Les Verts réagissent

Les Verts neuchâtelois n’ont pas tardé à réagir. Ils se déclarent satisfaits de la décision du Grand Conseil d’interdire la prospection et l’exploitation d’hydrocarbures non-conventionnels. Toutefois, ils restent fortement opposés à tout forage à Noiraigue, même conventionnel.

Le parti indique que si les autorités cantonales et communales devaient donner un préavis favorable à un projet de forage au Val-de-Travers, il lancera une initiative cantonale.

Le groupe britannique Celtique Energie souhaite réaliser à Noiraigue un forage exploratoire pour rechercher du gaz. Il a affirmé à plusieurs reprises que ces forages ne présentaient que peu de risques pour les eaux. Celtique a également répété qu'il ne visait pas le gaz de schiste. /aju


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus