Hors Tribu : petit mais majeur

Hors Tribu démarre jeudi 8 août dans le Val-de-Travers, à Môtiers. Pour sa 18e édition, le ...
Hors Tribu : petit mais majeur

Les bénévoles mettent toutes les structures en place pour le festival Hors Tribu à Môtiers. Les bénévoles mettent toutes les structures en place pour le festival Hors Tribu à Môtiers.

Les derniers détails sont en passe d’être réglés dans le Val-de-Travers. Hors Tribu démarre jeudi à Môtiers. Pour sa 18e édition, le festival reste fidèle à son ancrage régional, garde sa taille humaine et son esprit familial.

Pendant quatre jours, 24 groupes vont se succéder. A quelques exceptions près, ils sont neuchâtelois ou suisses. Les programmateurs promettent un jeudi soir coloré, où les spectateurs paieront le prix qu’ils souhaitent. Le rock s’installera vendredi, avec des relents sataniques. Le samedi sera plus calme, avec entre autres, un concert jazz près de la cascade et de la grotte. La tradition de la journée familiale sera respectée le dimanche 11 août.

 

Pas que de la musique

Hors Tribu, c’est de la musique, mais pas seulement. Parmi les animations prévues, citons un atelier cerf-volant, un atelier graffiti, des représentations de cirque et une action nature.

Comme à l’accoutumée, les cuisiniers vont se relayer d’un soir à l’autre pour proposer des mets variés. Les festivaliers ont toujours la possibilité de dormir sur place au camping éphémère, et de faire garder leurs enfants par des professionnels.

Hors Tribu peut compter sur des dizaines de bénévoles. Certains viennent même de très loin : le festival bénéficie de l’appui de membres du Service civil international. Mais il y a toujours du travail pour ceux qui le souhaitent, et les organisateurs accueillent avec plaisir les volontaires qui souhaiteraient donner un coup de main, notamment pour le démontage. /msa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus