Mieux faire face à la maltraitance des personnes âgées

Les cas de maltraitance des personnes âgées ont beau faire la Une des médias depuis les années nonante, le phénomène reste peu étudié, surtout sur le plan juridique.

La lacune est désormais comblée : Céline Tritten Helbling, de l’Université de Neuchâtel, a soutenu une thèse sur la question. Elle répertorie l’arsenal juridique à disposition des personnes âgées victimes de maltraitance en institution. Céline Tritten Helbling a pris en compte le droit suisse et les droits des cantons romands. Il apparaît que de nombreuses règles du droit civil, pénal et administratif permettent aux victimes d’aspirer à un dédommagement et à une condamnation de l’auteur de la maltraitance.

Certains outils juridiques donnent aussi la possibilité aux professionnels de la santé d’échapper à l’obligation de confidentialité pour dénoncer des cas de maltraitance. /comm-sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes