Toujours plus de frontaliers dans le canton de Neuchâtel

Le canton de Neuchâtel attire toujours plus de travailleurs frontaliers. Ils étaient 10'059 ...
Toujours plus de frontaliers dans le canton de Neuchâtel

C'est la ville de Neuchâtel qui enregistre la hausse la plus forte du nombre de frontaliers en 2012. C'est la ville de Neuchâtel qui enregistre la hausse la plus forte du nombre de frontaliers en 2012.

Le canton de Neuchâtel attire toujours plus de travailleurs frontaliers. Ils étaient 10'059 à fin 2012 selon l’Office fédéral de la statistique. Une augmentation de presque 7% par rapport à la même période l’année d’avant.

Les frontaliers du canton de Neuchâtel viennent presque tous de France. Ils travaillent essentiellement dans les Montagnes neuchâteloises : c’est La Chaux-de-Fonds qui enregistre le nombre le plus élevé avec 3948 personnes, alors que Le Locle vient en deuxième position avec 2296 frontaliers.

La troisième ville qui attire les travailleurs étrangers est Neuchâtel avec 1087 individus. C’est elle qui connaît la hausse la plus forte avec 23% de frontaliers en plus qu’en 2011. Suivent le Val-de-Travers et le Val-de-Ruz avec 860 et 510 frontaliers.

Depuis quelques années, le nombre de travailleurs étrangers est en augmentation dans toute la Suisse, mais la hausse est plus forte dans le canton de Neuchâtel. /mvr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus