S’essayer bénévolement au journalisme

Faire ses armes dans le domaine du journalisme, c’est ce que propose Tink.ch. Le plus grand ...
S’essayer bénévolement au journalisme

Tink.ch à Neuchâtel Une séance de rédaction a lieu une fois par mois pour décider des sujets à traiter.

Faire ses armes dans le domaine du journalisme, c’est ce que propose Tink.ch. Le plus grand magazine web jeunesse de Suisse ouvre une rédaction à Neuchâtel. Fondé en 2001 à Berne et déjà présent outre-Sarine, Tink.ch est implanté en Romandie dans les villes de Lausanne et Genève. A Neuchâtel, c’est Nina Borcard, étudiante de 21 ans, qui devient rédactrice en chef.

Tink.ch permet aux jeunes de 16 à 30 ans de développer leurs compétences journalistiques. Ils peuvent ainsi écrire sur des sujets d’actualité ou de leur choix. Pour ce faire, une séance de rédaction se tient une fois par mois; le temps d’échanger sur les propositions et envies de chacun.

Si les contributions au site internet d’information se font de manière bénévole, l’intérêt se trouve ailleurs. Les membre de l’association reçoivent des commentaires personnels pour chaque article et participent à des ateliers sur différents thèmes journalistiques. Ils peuvent ainsi étoffer leurs connaissances et se construire une expérience solide. A long terme, Tink.ch souhaite également développer l’aspect radio et vidéo. /rba


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus