Une Neuchâteloise expulsée du Laos

La Neuchâteloise Anne-Sophie Gindroz, responsable de l'œuvre d'entraide suisse Helvetas en poste au Laos, a été expulsée dimanche du pays. Les autorités l'accusent d'avoir tenu des propos contre le gouvernement.

Anne-Sophie Gindroz est arrivée en Thaïlande, d'où elle suit l'évolution de la situation. Son mari et ses enfants  se trouvent eux toujours à Vientiane, la capitale du Laos.

L'œuvre d'entraide assure qu’elle va maintenir son programme au Laos, pour lequel elle dispose d'un budget annuel de 3,4 millions de francs. /ats-sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus