Cambrioleurs devant la justice

Une cinquantaine de cambriolages pour un préjudice avoisinant les 2 millions de francs. Deux ...
Cambrioleurs devant la justice

 Les deux prévenus comparaissent devant le Tribunal criminel à Boudry.

Une cinquantaine de cambriolages pour un préjudice avoisinant les 2 millions de francs. Deux hommes comparaissent devant le Tribunal criminel du Littoral et du Val-de-Travers à Boudry. Ils ont visité de nombreuses maisons dans les cantons de Neuchâtel, Fribourg, Berne, Vaud et du Jura entre janvier et le 8 mars de cette année, date de leur arrestation après une course poursuite avec la Police neuchâteloise. Un troisième individu, qui n’a pas été interpellé, est aussi mis en cause.

Selon l'acte d'accusation, les trois compères ont fracassé des coffres-forts, volé des bijoux et des montres de grande valeur ainsi que de l’argent et un pistolet. Au montant du butin, il faut ajouter les dégâts importants que les cambrioleurs ont causés en entrant dans les maisons.

 

Un homme innocent ?

Le premier prévenu, tenancier d’un hôtel-restaurant dans le Jura bernois au moment des faits, nie tous les actes qui lui sont reprochés. Tout au plus, il admet avoir été avec les deux autres compères le soir des derniers cambriolages, date de son arrestation. Mais il prétend ne pas savoir pourquoi le prévenu qui n’a pas été appréhendé lui a demandé de venir à Neuchâtel.

Lorsque le juge lui fait remarquer que son ADN a été identifiée sur les objets volés qui ont été retrouvés dans son restaurant, il répond qu’il a en effet touché ces montres, mais il ne savait pas d’où elles venaient. Même chose quand on lui demande comment il explique ses traces de pas sur les lieux d’un des cambriolages, il répond qu’il a trouvé les chaussures incriminées dans le conteneur à ordure de son établissement. Des réponses qui ont fait sourire le président du Tribunal.

En raison de ces nombreuses incohérentes, le Ministère public a renoncé à interroger le prévenu pour ne pas faire perdre son temps au Tribunal.

 

Montants contestés

Le second prévenu est arrivé en Suisse au début de l’année pour trouver du travail. Sans ressources, il dit avoir pris un mauvais chemin. Il logeait dans l’hôtel de l’homme qui comparaît à ses côtés. Le prévenu admet une dizaine de cambriolages. Mais il conteste les montants énormes qui ont été dérobés, parfois plus de 500'000 francs dans une seule maison. Le prévenu admet avoir agi avec l’homme qui court toujours. Il met en revanche hors de cause le tenancier de l’hôtel-restaurant. Il a terminé son interrogatoire en présentant ses excuses aux victimes. Trois d’entre elles étaient présentes mercredi matin au tribunal.

L’audience se poursuit par le réquisitoire du Ministère public et les plaidoiries des avocats.

Le jugement n’est pas attendu avant jeudi. /sma


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus