Fléchissement économique dans le canton

L’enquête d’octobre réalisée par le Service cantonal de statistique révèle un tassement de ...
Fléchissement économique dans le canton

Une horlogère en plein travail L'horlogerie reste la locomotive économique du canton.

L’enquête trimestrielle réalisée par le Service cantonal de statistique révèle un tassement de l’activité industrielle. Les chefs d’entreprises se disent moins favorables sur la marche des affaires. Un sur deux juge son carnet de commandes trop peu rempli. Les commandes de l’étranger subissent une dégradation plus marquée.

Selon l'économiste Claude Jeanrenaud, il s’agit toutefois d’un retour à une situation conjoncturelle normale. L'horlogerie reste la locomotive économique du canton avec 90% de jugements positifs. Dans ce secteur, les effectifs de personnel sont conformes aux besoins. On ne recourt pas non plus aux réductions de l'horaire de travail.

En revanche, les équipements électriques, l’électronique et la mécanique de précision affichent des indicateurs de santé moins positifs. Pareil pour les secteurs de la métallurgie et des machines.

Pour Claude Jeanrenaud, le dynamisme de l’économie neuchâteloise est réjouissant dans une perspective à plus long terme. Depuis 2005, les entreprises ont créé près de 10'000 nouveaux emplois. /comm-sco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus