Le gouvernement français cherche un repreneur pour Petroplus

Le gouvernement français est parti en chasse d'un repreneur pour la raffinerie Petroplus de ...
Le gouvernement français cherche un repreneur pour Petroplus

Raffinerie de Cressier Les activités ont repris à la fin juillet à la raffinerie de Cressier.

Le gouvernement français est parti en chasse d'un repreneur pour la raffinerie du groupe zougois de Petroplus de Petit-Couronne en Seine- Maritime. Cette annonce fait suite au rejet par la justice de deux offres de reprise.

La justice a prononcé mardi la liquidation de la raffinerie  Petroplus, qui emploie 470 personnes près de Rouen. Après avoir écarté deux offres de reprise, les juges du tribunal de commerce de Rouen ont permis à d'autres éventuels repreneurs de se faire connaître avant le 5 novembre. Le pétrolier NetOil, dont la candidature à la reprise a été rejetée, a annoncé son intention de présenter un nouveau projet.

Le volet suisse de la déconfiture du groupe zougois Petroplus est clos depuis plusieurs mois. La raffinerie de Cressier et ses 270 employés a pleinement redémarré à fin juillet, à la suite de son rachat en mai par Varo Energy Holding. /ats-sma


Actualisé le

 

Articles les plus lus