Nouveau stade peu convivial

Le nouveau stade de la Maladière, à Neuchâtel, n’a pas rempli son rôle d’intégration sociale ...
Nouveau stade peu convivial

Roger Besson lors de la présentation de sa thèse sur le nouveau stade de la Maladfière. Roger Besson lors de la présentation de sa thèse sur le nouveau stade de la Maladfière.

Le nouveau stade de la Maladière, à Neuchâtel, n’a pas rempli son rôle d’intégration sociale. C’est la conclusion de la thèse de doctorat soutenue jeudi après-midi par Roger Besson à l’Université.

Selon cette étude, il ressort notamment que le prix élevé des places a été dissuasif pour les familles, que le fidèle supporter a perdu les repères qu’il avait acquis dans l’ancien stade et que la pelouse synthétique n’a pas convaincu. /fpa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus