Maladière : tous coupables !

Le verdict est tombé dans l’affaire de l’accident du chantier de La Maladière à Neuchâtel. ...
Maladière : tous coupables !

Accident du chantier de La Maladière Lors du montage des gradins en 2005, une partie de la structure s'est écroulée et a écrasé un ouvrier.

Le verdict est tombé dans l’affaire de l’accident du chantier de La Maladière à Neuchâtel. Les cinq prévenus sont reconnus coupables de lésions corporelles par négligence par le Tribunal régional du Littoral et du Val-de-Travers, ils écopent entre 20 et 40 jours amende avec un sursis de deux ans.

Les faits se sont déroulés en décembre 2005 lors du montage des gradins du futur stade. Une partie de la structure s’était écroulée et un ouvrier s’était retrouvé écrasé sous 15 tonnes de béton. Il avait dû être amputé d'un bras.

L’instruction a duré cinq ans, avec de nombreuses expertises et contre-expertises. Les cinq prévenus sont tous ingénieurs ou conducteurs de travaux. Durant le procès, ils n’ont cessé de se rejeter la responsabilité de l’accident. Au final, le juge estime qu’ils sont tous coupables de négligence, car chacun aurait dû à un moment ou à un autre s’assurer que la structure ne présentait pas de danger lors de la phase de montage.

C’est l’ingénieur civil chargé des plans qui écope la peine la plus lourde de 40 jours amende. Le juge a estimé que lors des séances de chantier, il avait reçu la mission de calculer la statique du montage des pièces de béton.

Les avocats des prévenus ont 20 jours pour faire appel de ce verdict. /mvr


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus