Cressier obtient un sursis de six mois

Nouvelle bouffée d’air pour la raffinerie de Cressier. Le Tribunal régional du Littoral et ...
Cressier obtient un sursis de six mois

Raffinerie de Cressier

Nouvelle bouffée d’air pour la raffinerie de Cressier.

Le Tribunal régional du Littoral et du Val-de-Travers à Boudry a accordé le sursis concordataire de six mois à Petroplus Refining Cressier. Le propriétaire et exploitant du site neuchâtelois était au bénéfice d'un sursis provisoire de deux mois depuis le 31 janvier.

Le Tribunal a décidé de le prolonger de six mois après avoir lu le rapport des commissaires au sursis provisoire et entendu leurs explications en audience. Le juge en charge du dossier estime que les solutions proposées par la raffinerie, à savoir une vente des actifs de la société, ont de bonnes chances d’aboutir. Pour y parvenir, et donc sauver les emplois, il est impératif de maintenir une activité minimum sur le site.

Les co-commissaires, Brigitte Umbach-Spahn, avocate à Küsnacht, et Vincent Jeanneret, avocat à Genève, sont reconduits dans leurs fonctions.

Le Conseil d’Etat neuchâtelois salue la décision prise par le juge. Il va continuer de suivre le dossier de près. Il continuera aussi de soutenir la reprise durable de l'activité afin de sauvegarder les emplois du site de Cressier. /comm-sma


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus