Une histoire de trottoir à Savagnier

Il faut construire des trottoirs et installer des passages piétons à Savagnier : c’est l’avis ...
Une histoire de trottoir à Savagnier

La route cantonale qui traverse le Grand-Savagnier est bordée d'un marquage jaune qui figure un trottoir. La route cantonale qui traverse le Grand-Savagnier est bordée d'un marquage jaune qui figure un trottoir.

Quand le policier chargé d’apprendre la circulation routière aux enfants ne peut pas leur montrer comment traverser correctement la route parce qu’il n’existe aucun passage piéton dans le village, on rit un peu jaune. Jérôme Blandenier et quatre autres habitants de Savagnier ont remis lundi une pétition munie de 306 signatures au Conseil communal. Ils demandent une amélioration des infrastructures de sécurité routière pour les piétons dans le village vaudruzien. 

 

Boom des habitants, mais manque de sécurité

Actuellement, Savagnier ne compte aucun passage clouté et très peu de trottoirs physiques, la plupart étant représentés par des lignes jaunes. La partie du village située au-dessus de la route cantonale qui traverse Le Grand-Savagnier n’en possède aucun. Le comité pétitionnaire rappelle que la population du village a passé de 713 habitants en 1990 à près de 1'200 en 2010. Le nombre de véhicules dans le canton de Neuchâtel a augmenté de plus de 25% dans le même laps de temps.

Les autorités communales se sentent concernées par le manque d’infrastructures de sécurité pour les piétons. Un crédit de 120'000 francs a été débloqué en avril pour permettre la construction de trottoirs aux entrées du village. Les travaux devraient commencer mi-août. La présidente du Conseil communal, Mary-Claude Fallet, tiens toutefois à préciser qu’installer des trottoirs et des passages piétons n’est utile que si les citoyens les utilisent. /aes


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus