Un pas en avant dans le dossier hospitalier

L'avenir de l'Hôpital neuchâtelois se dessine peu à peu. Le Grand Conseil a accepté mardi par ...
Un pas en avant dans le dossier hospitalier

L'hôpital Pourtalès à Neuchâtel L'hôpital Pourtalès à Neuchâtel

L'avenir de l'Hôpital neuchâtelois se dessine peu à peu. Le Grand Conseil a accepté mardi par 95 voix contre 2 les options stratégiques proposées par le Conseil d'Etat. Mais les députés y ont mis certaines conditions...

Les rénovations doivent commencer immédiatement à l'hôpital de la Chaux-de-Fonds, le Gouvernement doit fournir dans les 6 mois une étude chiffrée sur les coûts des différentes options envisagées, il doit débloquer dans les 3 mois un crédit d'engagement pour réaliser une étude sur un site unique de soins aigus, et il doit garantir un centre de diagnostic et de traitement ouvert en continu à La Chaux-de-Fonds, Neuchâtel et Couvet.

Le Grand Conseil se prononcera à nouveau sur le plan stratégique du Conseil d'Etat une fois qu'il aura en main l'étude sur les coûts des différentes options. La répartition des missions entre les sites de La Chaux-de-Fonds et de Neuchâtel n'est donc pas encore définitive.

Le Conseil d’Etat propose de développer la chirurgie stationnaire, l’ophtalmologie, l’oncologie et la sénologie à La Chaux-de-Fonds. L’hôpital Pourtalès à Neuchâtel hériterait de la chirurgie ambulatoire, du centre mère-enfant et d’un centre de l’appareil locomoteur.

Une majorité des groupes du Grand Conseil est convaincue que l'étude chiffrée des coûts va confirmer cette répartition. /mvr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus