Trente-six mois requis contre l'ancien voyer-chef de la ville de Neuchâtel

Une audience pour un prévenu fantôme au Tribunal criminel du Littoral et du Val-de-Travers ...
Trente-six mois requis contre l'ancien voyer-chef de la ville de Neuchâtel

Tribunal criminel de Boudry

Une audience pour un prévenu fantôme, jeudi, au Tribunal criminel du Littoral et du Val-de-Travers à Boudry. Le Ministère public requiert 36 mois de peine privative de liberté, dont 18 mois avec sursis pendant trois ans, à l’encontre de l’ancien voyer-chef de la ville de Neuchâtel.

Le prévenu, qui ne s’est pas présenté à l’audience, est soupçonné d’avoir empoché des pots-de-vin pour plusieurs centaines de milliers de francs. L’affaire a été découverte en septembre 2007 lorsque le voyer-chef a été dénoncé par un proche.

Deux autres prévenus ont comparu lors de cette audience. Il s’agit du responsable d’une entreprise de bennes à verre et un des ex-responsables d’une société de traitement de déchets. Les deux hommes nient avoir connaissance de l’existence des pots-de-vin.

Le verdict est prévu vendredi en fin de journée. /aju-sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus