Raffinerie de Cressier: Goldsmith Group sort du bois

Le fonds d'investissement Goldsmith Group est intéressé par la reprise des cinq raffineries ...
Raffinerie de Cressier: Goldsmith Group sort du bois

Raffinerie de Cressier

Le fonds d'investissement Goldsmith Group est intéressé par la reprise des cinq raffineries du groupe zougois Petroplus, dont celle de Cressier, actuellement au bénéfice d'un sursis concordataire. L'annonce a fait bondir le titre de la société à la Bourse  suisse. Déjà présent dans le capital de Petroplus, le groupe n'a fourni aucun élément sur le montant qu'il serait prêt à débourser.

Goldsmith précise avoir déjà entamé des discussions pour vérifier la situation de l'entreprise en Suisse, en Allemagne et Grande-Bretagne. Il souhaite contacter les parties prenantes en France et Belgique dans le même but.

Un autre groupe d’investissement, le groupe Klesch, a annoncé mercredi son intérêt pour la reprise du site français de Petit-Couronne et par deux autres raffineries de Petroplus, en Angleterre et en Allemagne, mais pas celui de Cressier. /sma


Actualisé le

Articles les plus lus