Poules pondeuses malades à Marin

Epizootie dans le canton de Neuchâtel. Environ 5’000 poules pondeuses d'une exploitation de ...
Poules pondeuses malades à Marin

La Maladie de Newcastle, très contagieuse pour les volailles, pas pour les hommes. La Maladie de Newcastle, très contagieuse pour les volailles, ne l'est pas pour les hommes.

Epizootie dans le canton de Neuchâtel. Environ 5’000 poules pondeuses d'une exploitation de Marin atteintes de la maladie de Newcastle seront mises à mort samedi.

Il n'existe  aucun danger pour le consommateur, indique l'Office vétérinaire fédéral. Dans de très rares cas, les personnes qui sont en contact direct et étroit avec des animaux malades, comme le producteur, peuvent développer  une conjonctivite.

Origines de la contamination inconnues

Les causes de la contamination de ces volailles sont inconnues pour l’heure. C’est la première fois depuis 15 ans qu’un cas de la maladie de Newcastle est découvert en Suisse. Les premiers soupçons sont apparus à la suite d’une forte baisse (environ 90%) de la production de l’exploitation marinoise. Des analyses ont été réalisées.

Une enquête épidémiologique est en cours dans les huit exploitations voisines présentes dans un rayon de 3 kilomètres. Le Service cantonale de la consommation et des affaires vétérinaires recherche les personnes qui ont achetées des poules ou des œufs durant ces trois dernières semaines.

Très contagieux pour toutes les espèces d'oiseaux

Le virus est hautement contagieux. Il peut atteindre tous les oiseaux indépendamment de leur espèce et prend différentes formes. Certains virus ne sont pas dangereux, d’autres peuvent éliminer l’entier d’un poulailler. Très peu de cas mortels ont été détectés à Marin. Les risques de propagation de la maladie ne peuvent pas encore être mesurés.

Le producteur de Marin sera indemnisé pour ses poules, car la maladie est combattue officiellement par l’Office vétérinaire fédéral. /aes


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus