Fusion au Val-de-Ruz : la campagne bat son plein

La campagne est lancée en vue de la votation du 27 novembre sur une commune unique au Val-de-Ruz ...
Fusion au Val-de-Ruz : la campagne bat son plein

Comité pro-fusion Val-de-Ruz Les trois co-présidents du comité pro-fusion, de gauche à droite : Jean-Marc Terrier, Frédéric Cuche, Renaud Tripet.

La campagne est lancée en vue de la votation du 27 novembre sur une commune unique au Val-de-Ruz. Un comité pro-fusion s’est formé pour convaincre la population de voter oui. Les partisans estiment qu’une commune unique aurait plus de poids au niveau cantonal et permettrait de mieux défendre les intérêts des habitants de la région.

Ce comité pro-fusion est composé de citoyens. Les trois co-présidents sont Frédéric Cuche du Pâquier, ancien député, Jean-Marc Terrier de Cernier, président d’Habitat durable, et Renaud Tripet de Cernier, directeur d’Evologia. Parmi les 23 membres, il y a certaines personnalités comme l’ancien président de Neuchâtel Xamax, Silvio Bernasconi, ou le peintre Aloïs Perregaux.

Un comité anti-fusion a aussi vu le jour au Val-de-Ruz. Les opposants craignent notamment une diminution de la démocratie, une augmentation de la bureaucratie, et la disparition de certains services publics. Le comité anti-fusion serait davantage favorable au regroupement de quelques communes.

Les citoyens du Val-de-Ruz trancheront le 27 novembre. Si le oui l’emporte, cette nouvelle commune sera la troisième du canton avec 15'000 habitants. /mvr


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus