Double coaching pour soutenir les élèves en difficulté scolaire

Un nouveau système d’accompagnement extra-scolaire voit le jour à Neuchâtel. Une expérience ...
Double coaching pour soutenir les élèves en difficulté scolaire

Les initiateurs du projet extra-scolaire, dont des membres de la FENECI Les initiateurs du projet extra-scolaire, dont des membres de la FENECI

Un nouveau système d’accompagnement extra-scolaire voit le jour à Neuchâtel. Une expérience pilote proposera dès cet automne un double encadrement pour les élèves des classes primaires qui sont en difficulté, qu’ils soient suisses ou étrangers. Le but : resserrer les liens entre élève, enseignant et parents, et remotiver l’enfant.
Les détails du projet ont été présenté à la presse mardi matin en compagnie de la Fédération des neuchâteloise des communautés immigrantes - la FENECI - et du conseiller communal Daniel Perdrizat, dont c'était le dernier jour de travail au sein de l'exécutif.

Ce projet gratuit et inédit sera testé au Collège de Serrières, dans les classes primaires uniquement. Comprenez par-là les 3e à 7e années Harmos.

Concrètement, l’élève en difficulté sera entouré d’un coach et d’un mentor parlant sa langue et servant d’intermédiaire avec les parents et l’école. Les deux moniteurs seront bénévoles. Ils dresseront un bilan à mi-parcours de l’année scolaire.

Des bonnes mains sont d’ailleurs recherchées, principalement des enseignants, des retraités ou des étudiants de la Haute école pédagogique. Ils peuvent s’annoncer auprès de l’Association neuchâteloise de services bénévoles ou auprès du secrétariat des écoles primaires. /abo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus