L’association Patrimoine bâti vaudruzien se cherche un avenir

Cette entité qui met en valeur le travail de l’architecte Jean-Ulysse Debély songe à un rapprochement ...
L’association Patrimoine bâti vaudruzien se cherche un avenir

Cette entité qui met en valeur le travail de l’architecte Jean-Ulysse Debély songe à un rapprochement avec Espace Val-de-Ruz. Une manière de poursuivre l’effort de valorisation du patrimoine bâti.

La rue Henri Calame à Cernier compte plusieurs maisons imaginées par Jean Ulysse Debély. La rue Henri Calame à Cernier compte plusieurs maisons imaginées par Jean Ulysse Debély.

L’association Patrimoine bâti vaudruzien est en quête d’un nouveau souffle. Cette entité s’était créée en 2023 pour donner une meilleure visibilité aux nombreux bâtiments réalisés par l’architecte Jean-Ulysse Debély au Val-de-Ruz. Elle a publié un guide à ce sujet. Aujourd’hui, son président Ahmed Muratovic est devenu conseiller communal à Val-de-Ruz et cherche un successeur.

L’association Patrimoine bâti vaudruzien est aussi en phase de rapprochement avec Espace Val-de-Ruz. Des discussions sont en cours à ce propos. Pour Ahmed Muratovic, ce serait un moyen de poursuivre le travail de valorisation du patrimoine bâti en allant au-delà de l’héritage de Jean-Ulysse Debély et en s’ouvrant à d’autres thématiques.

Le président d’Espace Val-de-Ruz, Jean-Louis Giovannoni, voit d’un bon œil cette démarche. Cette entité a développé plusieurs activités dans le domaine de la culture, du théâtre et du cinéma. On lui doit aussi les Chemins chouettes en matière de tourisme. Espace Val-de-Ruz songe désormais à créer un département « histoire » dans lequel l’association Patrimoine bâti vaudruzien pourrait s’intégrer.

Jean-Louis Giovannoni : « C’est un projet à long terme. »

Pour Ahmed Muratovic, la valorisation du patrimoine bâti est une thématique qui garde toute son importance au vu des futurs développements que va connaître la Commune de Val-de-Ruz. Une nouvelle gare se profile à Cernier et le « Plan d’aménagement local (PAL) » vient d’être adopté. Un équilibre doit aussi être trouvé entre préservation du patrimoine et assainissement des bâtiments, selon le président de l’association.

Ahmed Muratovic : « Conserver ces parties vieux villages comme à Dombresson ou Cernier. »

Ce rapprochement avec Espace Val-de-Ruz n’en est qu’à ses prémisses. En attendant, Ahmed Muratovic reste président de l’association Patrimoine bâti vaudruzien, tant qu’il n’y a pas de conflit d’intérêts avec ses fonctions de conseiller communal à Val-de-Ruz. /sbm


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus