Élections communales : le triomphe de la gauche

Quatre élus sur cinq au Conseil communal de Neuchâtel, une razzia du PS et des Verts que peu ...
Élections communales : le triomphe de la gauche

Quatre élus sur cinq au Conseil communal de Neuchâtel, une razzia du PS et des Verts que peu prédisaient avant le 21 avril

De gauche à droite : Johanna Lott Fischer (Les Verts), Jonathan Gretillat (PS), Nicole Baur (sortante, Les Verts) et Julie Courcier Delafontaine (PS) ont été élus au Conseil communal de Neuchâtel ce dimanche. De gauche à droite : Johanna Lott Fischer (Les Verts), Jonathan Gretillat (PS), Nicole Baur (sortante, Les Verts) et Julie Courcier Delafontaine (PS) ont été élus au Conseil communal de Neuchâtel ce dimanche.

« Cette ville est clairement verte et rose ». Une phrase martelée aux journalistes présents dimanche en début d’après-midi devant le bistrot du Concert à Neuchâtel, stamm du Parti socialiste et des Verts, qui avaient fait liste commune pour ces élections communales 2024 à Neuchâtel. De nombreux partisans des deux partis s’étaient réunis pour célébrer une victoire quasi certaine. Restait à déterminer l’ampleur et elle s’est finalement avérée indiscutable. Les quatre candidats de la gauche ont été élus, décrochant les quatre premières places. La Verte sortante et réélue Nicole Baur ne l’imaginait pas. « Désormais on va orienter notre politique un peu plus du côté de l’écologie et du social, tout en sachant bien qu’il y a quand même plus d’un tiers du Conseil général qui n’est pas à gauche ». 

La conseillère communale verte Nicole Baur

Johanna Lott Fischer admettait aussi « être surprise de voir les résultats du 1er tour du 21 avril confirmés ». L'écologiste peinait à trouver les mots pour expliquer cette écrasante victoire. « Peut-être que les thèmes que nous avons mis en avant, comme la pénurie de logements ou le réchauffement climatique, touchent plus les gens que les préoccupations des places de parc ».

L'élue verte Johanna Lott Fischer

Pour la socialiste Julie Courcier Delafontaine « la gauche a su démontrer qu’elle était à l’écoute de la population et qu’elle était proche de ses préoccupations ».

L'élue socialiste Julie Courcier Delafontaine

Le mieux élu est le socialiste Jonathan Gretillat qui termine largement en tête avec de 5'989 voix, 363 de plus que sa poursuivante Nicole Baur. « J’ai beaucoup de reconnaissance et de gratitude de la confiance témoignée envers ma personne, mais aussi à l’égard de toute la gauche, c’est fantastique. Mais un tel résultat inclut une grande responsabilité et montre aussi les attentes de la population pour une politique plus sociale et écologiste dans une ville comme Neuchâtel ».

L'élu socialiste Jonathan Gretillat

La liste rose-verte a parfaitement su tirer profit du changement de système d'élections qui est passé de la proportionnelle à la majoritaire à deux tours. L’écologiste Nicole Baur soulignait « que forcément dans un système majoritaire, il y a un rouleau compresseur qui peut se mettre en marche et c’est ce qui s’est passé ». Rappelant au passage que ce changement de système avait été souhaité par les deux grands partis, le PS et le PLR à l’époque. « C’est assez juste parce que dans la plupart des exécutifs, c’est ce système qui est en place. Car on veut voter des personnes et pas des partis ».

Nicole Baur

/jpp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus