Deux ans pour les Jeudi-Oui

Cet anniversaire est célébré ce jeudi dans le quartier du Neubourg et ses alentours. La manifestation ...
Deux ans pour les Jeudi-Oui

Cet anniversaire est célébré ce jeudi dans le quartier du Neubourg et ses alentours. La manifestation, qui se tient chaque dernier jeudi du mois dans la commune fusionnée de Neuchâtel, rencontre toujours un franc succès

Caroline Juillerat, cofondatrice de l’association Jeudi-Oui, était l'invitée de La Matinale ce jeudi. Caroline Juillerat, cofondatrice de l’association Jeudi-Oui, était l'invitée de La Matinale ce jeudi.

L’aventure des Jeudi-Oui a commencé il y a deux ans à Neuchâtel. Un anniversaire célébré ce jeudi dès 17h dans le quartier du Neubourg et ses alentours, là où tout a commencé. La manifestation propose, le dernier jeudi du mois, de mettre en lumière un quartier de la commune fusionnée. Caroline Juillerat, cofondatrice de l’association qui gère la manifestation et déléguée au centre-ville et aux commerces de Neuchâtel, a expliqué jeudi, dans La Matinale RTN, que lors de la mise sur pied de l’évènement, elle ne s’attendait pas à un tel engouement, qui plus est sur la durée. Les Jeudi-Oui, « sont de facilitateurs administratifs pour les commerces des quartiers. On met en place toute la structure pour pouvoir faire découvrir les quartiers aux visiteurs. » 

Les quartiers qui ne sont pas au centre-ville redoublent d’efforts pour faire découvrir leurs richesses. « J’ai une émotion particulière quand je vais dans les villages parce qu’on se rend compte que l’ambiance est totalement différente. Dans les villages, il y a cette fierté de faire découvrir son endroit, contrairement au centre-ville où il y a plus de passages, et de visiteurs. (…) Et surtout, on se rend compte que les gens ont envie de montrer tous les petits recoins et les spécialités de l’endroit. » Le programme de ce jeudi réserve « de jolies surprises, notamment dans la cour du Musée d’histoire naturelle, il y a également la boutique Nuit blanche qui va faire un défilé un peu particulier, un atelier de broderie à la rue du Neubourg, avec en plus de la musique et surtout des visites guidées proposées par nos historiens passionnés. » À l’avenir, le but est de rendre l’association pérenne. Elle réfléchit pour cela à élargir son comité et à trouver de nouvelles ressources de financement. /sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes