Frédéric Mairy largement élu au Conseil d’Etat neuchâtelois

Le socialiste de Val-de-Travers a remporté dimanche l’élection complémentaire au gouvernement ...
Frédéric Mairy largement élu au Conseil d’Etat neuchâtelois

Le socialiste de Val-de-Travers a remporté dimanche l’élection complémentaire au gouvernement cantonal avec 24'750 suffrages

Le socialiste Frédéric Mairy a été élu dimanche au Conseil d'Etat neuchâtelois. (Photo : KEYSTONE / Jean-Christophe Bott). Le socialiste Frédéric Mairy a été élu dimanche au Conseil d'Etat neuchâtelois. (Photo : KEYSTONE / Jean-Christophe Bott).

Frédéric Mairy succèdera à Laurent Kurth au Château. Le candidat socialiste a été élu ce dimanche lors de l’élection complémentaire au Conseil d’Etat avec 24'750 suffrages. Également candidats, Thomas Wroblevski (Liste du vote blanc) et Jean-Luc Pieren (Parti fédéraliste européen) ont récolté respectivement 3'258 et 2'083 suffrages. La majorité absolue était fixée à 15'046 voix.

Favori de cette élection complémentaire, Frédéric Mairy est arrivé en tête des suffrages dans toutes les communes neuchâteloises. Il a récolté 2'172 voix dans sa commune de Val-de-Travers. L’ancien député UDC Jean-Luc Pieren est arrivé derrière le représentant du vote blanc Thomas Wroblevski dans 21 communes sur 27. Il s’est hissé en deuxième position à Brot-Plamboz, La Brévine, La Sagne, Le Cerneux-Péquignot, Les Verrières et Lignières.

La participation dans le canton a atteint 22,7%. La Chaux-de-Fonds est la commune avec le taux de participation le plus bas avec 16,3%, suivie de près par Le Locle avec 16,4%.

La joie de Frédéric Mairy au stamm du Parti socialiste neuchâtelois à l'annonce des résultats définitifs :

Une campagne « agréable »

Fraîchement élu, Frédéric Mairy s’est dit « très heureux » de son score. « C’est une belle marque de confiance de la population », a ajouté le nouveau conseiller d’Etat qui estime avoir rassemblé « au-delà des étiquettes partisanes ». Élu sans surprise, Frédéric Mairy a malgré tout cherché des voix sur le terrain : « C’était une campagne moins intense que d’autres, mais agréable aussi », a reconnu le Vallonnier.

Entretien avec Frédéric Mairy, nouvel élu au Conseil d'Etat :

Avec ses 3'258 suffrages récoltés, Thomas Wroblevski a réalisé un score plus de trois fois supérieur à celui obtenu lors des élections cantonales de 2021. « Onze pour cent, c’est bien. Je crois que cela démontre, comme en 2014, qu’on ne peut pas dire que ce mécanisme de vouloir annuler une élection ne sert à rien », détaille le candidat de la Liste du vote blanc.

Entretien avec Thomas Wroblevski, candidat malheureux :

Jean-Luc Pieren a publié un communiqué peu après les résultats définitifs afin de se plaindre du traitement médiatique qui lui a été réservé durant la campagne. Malgré nos nombreuses sollicitations, il n’a pas souhaité répondre aux questions de RTN.

Entrée en fonction en mars

Ce n’est pas la première fois que Frédéric Mairy vise un siège à l’exécutif cantonal. Conseiller communal à Val-de-Travers depuis 2013 et notamment président de l’Association des communes neuchâteloises depuis 2016, le socialiste était arrivé en sixième position lors des élections cantonales de 2021. Frédéric Mairy entrera en fonction le 1er mars 2024 pour remplacer le Chaux-de-Fonnier Laurent Kurth. Ce dernier avait annoncé sa démission en août dernier après plus de dix ans passés au sein de l’exécutif. Le nouveau conseiller d’Etat aura peu de temps pour faire ses preuves : les prochaines élections cantonales sont agendées à 2025.


Exécutif à quatre à Val-de-Travers

Frédéric Mairy entrera au gouvernement début mars, alors que sa législature à l’exécutif de Val-de-Travers s’achèvera à fin juin. Les membres du Conseil communal vallonnier fonctionneront donc à quatre durant quatre mois. /gtr-dpi-ATS


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus