Sorti(e) de boîte : Fly Anesthesia

Elle n’emmène pas ses clients dans des pays lointains, mais dans le monde des songes. Fly Anesthesia ...
Sorti(e) de boîte : Fly Anesthesia

Elle n’emmène pas ses clients dans des pays lointains, mais dans le monde des songes. Fly Anesthesia est un des leaders suisses de l’anesthésie privée. Ses spécialistes endorment environ 12'000 patients par an

Pascal Locatelli, directeur d'exploitation et cofondateur, et Noémie Aeby, directrice administrative de Fly Anesthesia Pascal Locatelli, directeur d'exploitation et cofondateur, et Noémie Aeby, directrice administrative de Fly Anesthesia

Son nom évoque celui d’une compagnie aérienne, mais c’est dans le secteur médical que nous emmène l’entreprise au cœur de Sorti(e) de boîte. Etablie à Marin, Fly Anesthesia est spécialisée dans l’anesthésie des patients. Elle pilote un réseau de plusieurs dizaines de spécialistes dans toute la Suisse romande, en partenariat avec des institutions publiques ou privées.


Un souci de sécurité

Pascal Locatelli est cofondateur et directeur d’exploitation de Fly Anesthesia. Il relève que les préparatifs de sécurité de l’anesthésie et du pilotage sont similaires, ce qui explique le nom de la société. Fondée en 2016 par trois professionnels du secteur qui souhaitaient voler de leurs propres ailes, elle a commencé petit, pour pratiquer aujourd’hui environ 12'000 anesthésies par an. Désormais, les objectifs de la direction consistent à conserver et à élargir la clientèle, et de renforcer ses liens avec le secteur public. Le bloc de l’Hôpital de Riaz, appartenant à l’Hôpital Fribourgeois, lui a par exemple été confié cette année.

Directrice administrative de Fly Anesthesia, Noémie Aebi représente la tour de contrôle de l’entreprise, chargée de l’organisation et du suivi. Elle note que son rôle consiste à faire face à 2-3 imprévus par jour, mais qu’en huit ans, seul un rendez-vous n’a pas pu être respecté. Il s’agit de coordonner des missions dans des structures de toutes sortes, y compris les cabinets dentaires. Elle souligne également que les périodes qui précèdent les vacances d’été et les Fêtes de fin d’année sont les plus intenses.

Fly Anesthesia mobilise occasionnellement son savoir-faire pour des interventions humanitaires à l’étranger. Ça a été le cas en août au Cameroun. /jhi


Articles les plus lus