Programme de législature 2022-2025 du Conseil d’État

Le Conseil d’État présente ce mardi son programme de législature 2022-2025. Le développement ...
Programme de législature 2022-2025 du Conseil d’État

Le Conseil d’État présente ce mardi son programme de législature 2022-2025. Le développement durable sera au cœur de l’action

Le Conseil d’Etat présente ce mardi son programme de législature 2022-2025. Le Conseil d’Etat présente ce mardi son programme de législature 2022-2025.

Le développement durable sera au coeur du programme de législature du Conseil d'Etat neuchâtelois jusqu'en 2025. Le gouvernement veut s'engager pour un canton uni, attractif et innovant et a présenté 53 objectifs stratégiques pour y parvenir. Le plan financier prévoit un équilibre pour 2024.

« Le canton va faire preuve de solidarité pour accueillir des familles de réfugiés ukrainiens qui est un défi à court terme. Malgré les incertitudes en lien avec l'évolution géostratégique actuelle, Neuchâtel va continuer de planifier son action sur la durée », a déclaré mardi à La Chaux-de-Fonds, Laurent Favre, président du Conseil d'Etat.

« Les hypothèses financières retenues ne tiennent pas compte de la crise ukrainienne. Si cette dernière occasionne un choc économique, le canton est assez bien outillé avec sa réserve de politique conjoncturelle dans laquelle on n'a pas dû trop puiser pendant la pandémie », a expliqué Laurent Kurth, en charge des finances et de la santé.

 

Le président du Conseil D'Etat Laurent Favre était en direct dans notre journal de 12h15 :

Equilibre financier: un défi

« Atteindre un équilibre financier en 2024 est un défi après le Covid et dix ans de réformes fiscales, car on prévoyait encore à fin 2021 140 millions de francs de déficit pour cette année-là », a ajouté Laurent Kurth. A fin février, ce montant a pu être réduit de 110 millions.

Les mesures prévues par le Conseil d'Etat devraient permettre des améliorations pour 60 millions de francs. Elles vont par exemple de la création d'un office des achats, à l'amélioration de l'activité de recouvrement, au renforcement de l'indépendance économique de la population, qui devrait diminuer les besoins d'assistance.

Des efforts pour encore 50 millions seront nécessaires, a expliqué Laurent Kurth. Le plan financier ne tient pas compte des conséquences financières des six initiatives pendantes, sauf dans le cas où le Conseil d'Etat a élaboré un contre-projet.

« Les initiatives sur le sport et la culture devraient nécessiter des dizaines de millions. Comme ces domaines sont avant tout de compétence communale, une nouvelle répartition entre le canton et les communes devrait être examinée, si les initiatives devaient avoir un sort favorable », a expliqué le conseiller d'Etat en charge des finances.

Durant la législature, le développement durable sera au coeur de l'action du gouvernement, au niveau environnemental, économique et social. « La croissance la plus importante des dépenses concerne le domaine environnemental », a rappelé Laurent Favre. Le coût du plan climat, s'il est accepté par le Grand Conseil, devrait s'élever à 55 millions de francs pour 2022-2027.

Chaque citoyen, un ambassadeur

« On veut accroître l'efficacité des mesures d'incitation écologique (...) et lutter contre toute forme de violence et de discrimination », a expliqué de son côté Florence Nater, cheffe du Département de l'économie et de la cohésion sociale. « L'incitation et l'encouragement amènent les citoyens à contribuer concrètement à la transition écologique », a-t-elle ajouté.

Pour Crystel Graf, cheffe du Département de la formation, de la digitalisation et des sports, « il faut exploiter le potentiel du développement numérique pour réduire les nuisances liées à l'activité humaine et améliorer l'efficience des processus administratifs ».

Selon Alain Ribaux, en charge de l'économie, de la sécurité et de la culture, « l'attractivité ne se décrète pas, elle se cultive. Tous les services de l'administration doivent travailler à rendre le canton séduisant et chaque citoyen est appelé à devenir un ambassadeur du canton. Un cercle vertueux doit s'installer. Une marque, avec un slogan et logo, va prochainement être dévoilée »./comm-ATS-fwo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus