Nouvelles responsabilités pour Damien Cottier auprès du Conseil de l’Europe

Le conseiller national neuchâtelois Damien Cottier a été élu mardi président de la commission ...
Nouvelles responsabilités pour Damien Cottier auprès du Conseil de l’Europe

Le conseiller national neuchâtelois Damien Cottier a été élu mardi président de la commission des questions juridiques et des droits de l’homme de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe. Le PLR a également été nommé à la tête de la délégation suisse à Strasbourg

Damien Cottier est désormais à la tête de la délégation suisse à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe et de l'une de ses commissions. (Photo d'archives) Damien Cottier est désormais à la tête de la délégation suisse à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe et de l'une de ses commissions. (Photo d'archives)

Damien Cottier prend du galon auprès de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe. Le conseiller national neuchâtelois a été élu ce mardi à la tête de la commission des questions juridiques et des droits de l’homme. Elle est l’une des neuf commissions de l’Assemblée parlementaire et s’occupe notamment de toutes les questions juridiques qui concernent le Conseil de l’Europe. Son rôle est également de surveiller, d’analyser et de conseiller sur la manière dont les droits de l’homme sont défendus à travers le continent. Une commission qui lui tient particulièrement à cœur :

A l'agenda de cette commission, nous retrouvons des thématiques comme la lutte contre la corruption et les prisonniers politiques. Mais il arrive parfois que certains dossiers concernent plus ou moins directement la Suisse. Cela a, par exemple, été le cas à propos de la gestion de la crise sanitaire sur le continent européen, comme l'explique Damien Cottier :

Le conseiller national PLR a également été nommé à la tête de la délégation suisse auprès de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe. Un poste qui implique avant tout un travail de coordination. 

Ces nouvelles responsabilités impliquent un peu de travail supplémentaire, mais s'inscrivent dans la lignée de ses activités actuelles. Une situation « parfaitement gérable », selon Damien Cottier.

La session plénière de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe se tient toute cette semaine en hybride à Strasbourg et en ligne. De son côté, la commission des questions juridiques et des droits de l’homme s’est réunie mardi et mercredi. /cde


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus