Première femme intronisée au Lions Club Neuchâtel – La Tène

Un vent de renouveau souffle sur le club-service de l’Entre-deux-Lacs. Nadia Chassot est la ...
Première femme intronisée au Lions Club Neuchâtel – La Tène

Un vent de renouveau souffle sur le club-service de l’Entre-deux-Lacs. Nadia Chassot est la première femme à intégrer les rangs de l'organisation

Une partie des membres du Lions Club Neuchâtel-la Tène entourant Nadia Chassot, première femme à devenir membre. (Photo: LC Neuchâtel-La Tène) Une partie des membres du Lions Club Neuchâtel-la Tène entourant Nadia Chassot, première femme à devenir membre. (Photo: LC Neuchâtel-La Tène)

Un vent de renouveau souffle sur le Lions Club Neuchâtel – La Tène. Le club service de l’Entre-deux-Lacs fête cette année ses 35 ans d’existence et vient d’introniser la toute première femme de son histoire. La laténienne Nadia Chassot rejoint les rangs de l’organisation jusqu’alors composée uniquement de membres masculins. L’ouverture vers plus de mixité est une question que se posent aujourd’hui de plus en plus de groupes traditionnellement réservés à un genre en particulier.

Au début du mois, la société des tireurs à la cible de Payerne a fait la une de l’actualité en s’opposant à l’entrée de la gent féminine dans ses rangs. Dans la région par exemple, la société d’étudiants de l’Université de Neuchâtel, Zofingue, est toujours réservée aux hommes. En 2014, le Tribunal fédéral avait confirmé le droit à sa section vaudoise de garder son statut d’association même si l’accès aux femmes était interdit.

Du côté des clubs services comme le Lions Club, les statuts divergent. Certains n’ouvrent leurs portes encore qu’aux hommes, d’autres sont mixtes, et d’autres ne sont destinés qu’aux femmes.

Le Lions Club Neuchâtel – La Tène, autorisait déjà la présence de femmes dans ses statuts. Toutefois les nouveaux membres y sont intronisés par un système de parrainage et jusqu’ici, aucune femme n’en avait bénéficié. Un phénomène surtout lié aux us et coutumes, estime le président du Lions Club Neuchâtel – La Tène, Patrick Christinat :

L’objectif du club reste de mettre sur pied des actions de soutien à différentes associations. L’arrivée des femmes est l’opportunité, selon Patrick Christinat, de donner une nouvelle dynamique à l’organisation qui avait tendance à s’essouffler avec les années :

Une vision que partage Nadia Chassot, la première femme intronisée au sein du Lions Club Neuchâtel - La Tène :

Ce n’est pas terminé : le Lions Club Neuchâtel - La Tène compte bien intégrer d’autres femmes dans ses rangs. Une deuxième future membre a d’ores et déjà été approchée. /ara


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus