Le Muséum d'histoire naturelle de Neuchâtel se jette à l'eau

Plonger dans les eaux du lac de Neuchâtel sans se mouiller. C’est ce que propose le Muséum ...
Le Muséum d'histoire naturelle de Neuchâtel se jette à l'eau

Plonger dans les eaux du lac de Neuchâtel sans se mouiller. C’est ce que propose le Muséum dans un nouvel espace permanent dès ce samedi. Intitulée « à l'eau », l'exposition présente notamment un aquarium 100% numérique

« A l'eau », le nouvel espace permanent du Muséum d'histoire naturelle de Neuchâtel sera inauguré ce samedi à 17h. Crédits photos : Muséum d'histoire naturelle de Neuchâtel. « A l'eau », le nouvel espace permanent du Muséum d'histoire naturelle de Neuchâtel sera inauguré ce samedi à 17h. Crédits photos : Muséum d'histoire naturelle de Neuchâtel.

Percer les mystères du lac de Neuchâtel. C’est la promesse du nouvel espace permanent du Muséum d’histoire naturelle de Neuchâtel. L’histoire du lac était déjà présentée dans les murs du musée, mais pas encore sa biodiversité.

Intitulée « à l’eau », la nouvelle exposition sera inaugurée ce samedi à 17h. 

Ce petit espace de 40m2, situé entre la salle de géologie et celle des oiseaux d'eau, est entièrement organisé autour d’un d’un aquarium numérique et interactif. L’occasion de découvrir ce qu’il se cache sous la surface. 

Jessica Litman, conservatrice au Muséum, nous emmène à la rencontre de certaines espèces que l’on peut y découvrir :


L'aquarium numérique permet d’observer la faune et la flore du lac grâce à des modélisations 3D de poissons, notamment. L'objectif du musée est de proposer une sensibilisation au vivant sans poissons captifs. « Alors que le bien-être des espèces en captivité est une thématique qui questionne grand public et spécialistes, les zoos sont amenés à se réinventer. Le Muséum esquisse ici une possible piste d'avenir pour ces institutions », écrivent les responsables dans un communiqué.

Ludovic Maggioni, directeur du Muséum :

Les modélisations 3D des différentes espèces présentées ont été rendues possibles par des images fournies par le centre international de plongée de Neuchâtel. Les comportements et les déplacements des poissons ont également été analysés afin d’en proposer une représentation la plus réaliste possible. Une installation qui arrive avec son lot de défis, comme en témoigne Grégoire Bosset, responsable technique au Muséum :

Toutes les informations sur les espaces et expositions proposés par le Muséum d'histoire naturelle de Neuchâtel sont à retrouver sur le site internet de l'institution. /cde


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus