Nicolas Farine reprend les rênes du conservatoire neuchâtelois

Le bevaisan est entré en fonction début octobre. Il renoue avec une institution dans laquelle ...
Nicolas Farine reprend les rênes du conservatoire neuchâtelois

Le bevaisan est entré en fonction début octobre. Il renoue avec une institution dans laquelle il a lui-même suivi des cours et enseigné. Solidarité et bienveillance sont ses maîtres mots

Nicolas Farine succède à Sylvain Jaccard à la direction du conservatoire neuchâtelois. Nicolas Farine succède à Sylvain Jaccard à la direction du conservatoire neuchâtelois.

Le Conservatoire neuchâtelois change de tête. L’ancien directeur Sylvain Jaccard a quitté ses fonctions début octobre pour rejoindre la Haute Ecole de musique du Valais.

C’est le neuchâtelois Nicolas Farine qui lui succède désormais. Ce bevaisan connaît bien l’instuition puisqu’il y a lui-même pris des cours lorsqu’il était enfant. Plus tard, il y a aussi travaillé comme professeur.

Pianiste, chef d’orchestre et de chœur, Nicolas Farine a derrière lui une longue carrière musicale. Ces trois dernières années, il a également dirigé le site lausannois de la Haute école de musique. Le musicien de 50 ans fait aujourd’hui le choix de revenir du côté de la formation amateur, afin de susciter des vocations et encourager la musique pour tous auprès des jeunes.

Nicolas Farine était l’invité de La Matinale mercredi :

Le conservatoire neuchâtelois s’apprête par ailleurs à recevoir une distinction de qualité nationale. Il obtient le label de qualité Pre-College Music CH, qui garantit une formation de qualité dans le respect de standards nationaux et internationaux. /ara


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus