Série d’arnaques en ligne dans le canton

Plusieurs entreprises neuchâteloises ont été victimes d’arnaques aux faux ordres de virement ...
Série d’arnaques en ligne dans le canton

Plusieurs entreprises neuchâteloises ont été victimes d’arnaques aux faux ordres de virement. La police appelle à la prudence

Plusieurs arnaques visant des entreprises et des particuliers ont été recensées dans le canton de Neuchâtel. (Photo libre de droits). Plusieurs arnaques visant des entreprises et des particuliers ont été recensées dans le canton de Neuchâtel. (Photo libre de droits).

Une vague d’arnaques en ligne touche le canton de Neuchâtel. La police neuchâteloise prévient ce mercredi que des entreprises de la région ont été victimes depuis le mois d’avril d’arnaques aux faux ordres de virement – ou arnaque au Président. Une société a notamment versé près de 50'000 francs sur un compte à l’étranger.

L’escroquerie consiste à se faire passer pour le patron ou le supérieur hiérarchique d’une entreprise, à contacter un collaborateur et à demander un virement d’argent sur un compte étranger. Avec un subterfuge d’affichage, l’adresse e-mail de l’expéditeur correspond ou ressemble à celle du patron. Pour prévenir ce type d’arnaques, la police recommande aux employés de vérifier scrupuleusement l’adresse mail de l’expéditeur et à privilégier le contact direct en cas de doute.


Logiciel actif sur téléphones portables

Un logiciel malveillant, « FluBot », a également été détecté dans le canton. Le logiciel piège un téléphone via un SMS d’une marque de livraison populaire qui contient un lien vers un message vocal. Si le lien est activé, le logiciel télécharge et pirate les données confidentielles du smartphone comme les mots de passe, les comptes ou les informations bancaires. La population est appelée à rester attentive et à ne jamais cliquer sur un lien si l’expéditeur est inconnu. /comm-gtr


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus