Cressier, nouvelle évacuation envisagée ?

Au lendemain des orages qui ont ravagé le village et ses alentours, la météo est encore menaçante ...
Cressier, nouvelle évacuation envisagée ?

Au lendemain des orages qui ont ravagé le village et ses alentours, la météo est encore menaçante. Les autorités décideront mercredi après-midi si des quartiers devront être évacués

Le haut du village de Cressier mercredi matin. Le haut du village de Cressier mercredi matin.

Le pire n’est peut-être pas encore derrière à Cressier. Le village a été touché par de fortes précipitations mardi en début de soirée. Au lendemain des torrents de boue impressionnants qui ont dévalés au centre de la bourgade, les déblayements se poursuivent. Une évacuation de certains quartiers pourrait d'ailleurs encore être décidée cet après-midi par les autorités, suivant l'évolution de la météo. Mais en attendant, la boue et les meubles sont évacués des caves et des garages, alors que de nombreuses entreprises déblaient les rues de leurs gravats, surtout dans la partie haute du village.

Aucune victime et aucun blessé n’ont été signalés. Six personnes ont toutefois dû être relogées par la PC et les dégâts matériels s’annoncent particulièrement importants. Pour l’heure, l’eau dans les rez-de-chaussées et les caves des bâtiments ne peut pas être pompée. La rivière doit d’abord être remise dans son lit.


Des habitations dévastées

Parmi les habitants du village particulièrement touchés, RTN a rencontré mercredi matin un villageois dévasté par la situation. José Ferreira, le patron-cuisinier de la Croix Blanche depuis 1988 a vu son restaurant traversé de part en part.

Le restaurant de José Ferreira est dévasté

Si les dégâts sont si importants, c’est que la cellule orageuse qui s’est abattue mardi soir sur Cressier était, aux vues de sa morphologie, une « super cellule ». Frédéric Glassey, météorologue à MeteoNews :

La situation météorologie sous surveillance

Et les intempéries ne sont peut-être pas terminées. Des pluies sont à nouveau annoncées mercredi soir et font craindre une deuxième vague d’inondations. Etant donné que les cours d’eau n’ont pas encore retrouvé leur lit, des grosses précipitations pourraient suffire. Une partie des habitants de Cressier pourrait donc être évacuée en fonction des prévisions météo. La décision sera prise cet après-midi à 15h30.

Jean-Bernard Simonet, président de la commune de Cressier :

A noter encore que l’eau n’est toujours pas potable dans le secteur Cornaux-Cressier, et cela pourrait être le cas pendant plusieurs jours encore. /ara-swe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus